IRM

Imagerie par résonance magnétique (MRT)
L’imagerie par résonance magnétique, également appelée IRM, consiste en la réalisation d’une image tridimensionnelle du corps sans rayons X. Cette technologie utilise des champs magnétiques de forte intensité et des ondes électromagnétiques à haute fréquence VHF. Il s’agit d’un procédé numérique utilisé principalement dans les diagnostiques médicaux pour représenter la structure et la fonction des tissus et des organes. Grâce à l’imagerie par résonance magnétique, il est possible de réaliser des vues coupées du corps humain (ou animal) qui permettent d’évaluer l’état d’un organe et d’identifier de nombreuses modifications pathologiques.

L’imagerie par résonance magnétique est aujourd’hui un des principaux procédés médicaux pour détecter à une stade précoce les maladies à l’intérieur du corps. Le recours à l’imagerie par résonance magnétique dès l’apparition des premiers symptômes permet d’établir un diagnostic rapidement pour un grand nombre de maladies, dont de mettre en place un traitement rapidement et d’éviter d’autres examens inutiles.

Répercussions sur le patient
L’imagerie par résonance magnétique est absolument inoffensive. Dans la mesure du possible, les patients avec un pace-maker, une pompe à insuline ou antalgique ou un implant Cochlear ne devraient pas être examinées avec l’imagerie par résonance magnétique en raison de la force du champ magnétique et des ondes électromagnétiques utilisées.

Dans quels cas utilise-t-on limagerie par résonance magnétique (IRM) ?
L’imagerie par résonance magnétique permet d’identifier de façon fiable et à un stade précoce les maladies suivantes:

  • Inflammations et tumeurs de la tête et du cerveau
  • Maux de tête, surdité, bourdonnement d’oreilles, vertiges, problèmes de vue
  • Epilepsie, démence, changements de la personnalité
  • Enrouement, dysphagie, maladies du larynx
  • Attaques d’apoplexie (diagnostic des vaisseaux du cou et de la tête)
  • Maladies du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas et des reins
  • Maladies de la glande lymphatique
  • Maladies du squelette (os, ligaments, tendons, muscles, disques intervertébraux)
  • Maladies de la colonne vertébrale et des articulations
  • Maladies rhumatoïdes
  • Détection précoce des tumeurs du sein et de la prostate
  • Détection précoce des tumeurs du ventre (par ex. gros intestin)
  • Recherche de métastases pour les carcinomes
  • Analyse de l’irrigation sanguine des tumeurs
  • Médecine préventive
  • Examen de la prostate
  • Les artères du ventre et des jambes ainsi que du cou et de la tête (anévrisme, occlusion artérielle, etc.)